Le  16F84 et le 16F876

Accueil

Le programmeur 

On en trouve différent sur le web en tapant dans le moteur de recherche 16F84. Celui que j'ai fabriqué est branché sur le port parallèle et pour éviter de bricoler sans arrêt derrière mon PC, j'ai confectionné un petit prolongateur. On peut aussi utiliser un boîtier de répartition pour un PC vers 2 imprimantes.

Le compilateur  

J'utilise MPASMWIN de la société Microchips  à télécharger sur leur site

Le programmeur

J'utilise ICPROG

Mon premier montage avec le 16f84

Je débute dans la programmation de ces microcontrôleurs et après de nombreuses heures passées sur le web pour essayer d'apprendre le langage le concernant, j'ai réussi à faire ce montage qui peut servir à automatiser un portail, une porte de garage des volets et même en modélisme ferroviaire pour par exemple un passage à niveau etc... la liste peut être longue pour peut qu'on ai un peu d'imagination. Je pense que ce programme est suffisamment simple car beaucoup d'autres sites font clignoter des leds, ou ne sont vraiment compréhensibles que par leurs auteurs. 

Ce montage n'utilise pas les interruptions car je ne sais pas encore les utiliser si quelqu'un peut m'aider cela m'intéresse.

Le programme (écrit avec Wordpad)

Le schéma   (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le fonctionnement

Conditions :

L'ouverture est toujours prioritaire

1- A l'appui sur Bp (cas où le portail est ouvert) le portail se ferme jusqu'au contact de sw2

2- A l'appui sur Bp (cas où le portail est fermé) le portail se ferme jusqu'au contact de sw1. si en cours de fermeture un bouton d'arrêt d'urgence ou un contact de cellule photo électrique sont actionnés, le mouvement s'arrête. Au réappui de BP le portail s'ouvre.

si en cours de fermeture BP est actionné l'ouverture est commandée immédiatement

MON DEUXIEME MONTAGE avec le 16F876    (Voir le schéma de base)

Après plus d'un an de travail sur les cours de BigOnOff je viens de réussir à faire communiquer  le 16f876 avec mon PC et  win XP.

Ce montage lit les 5 entrées analogiques AN0 à AN4 et envoie les valeurs (en 8 bit) sur mon pc . J'ai écrit un petit programme en Delphi et le composant Cport qui se charge d'afficher les valeurs sur l'écran. Bien sur aussi, on peut lire les entrées numériques

Ce principe de lecture du pic peut servir aussi pour compter les impulsions en entrée d'un port . il suffit d'effectuer un comptage (port à 0 ou à 1), de le mettre dans une variable, de la lire et envoyer le tout au PC (fini les calculs de temps).

Donc, via cet ensemble, mon pc se transforme en voltmètre 5 voies  (0 à 5v) ou plus si on met des diviseurs de tension en entrée mais on diminue la précision de lecture . C'est la porte ouverte à beaucoup de montages comme stations météo, alarmes, enregistreur de signaux, contrôle d'accus, automate etc , la liste peut-être longue. 

Attention l'affichage ne peut être fait que pour des lectures lentes. sur  mon montage actuel la lecture s'effectue les 1/2 secondes environ, ne pensez pas réaliser un oscilloscope, 

Ce qu'il faut                                                          

1- 16f876

2-son quartz 20 Mhz avec les capas 

3-l'alimentation 5 volts

3-un max 232 et ses capas

 

Le schéma de base est sur les cours de BigOnOff ( site dans les liens de ce site) dans la rubrique USART en mode asynchrone. Pour ma par j'ai réalisé une carte mère avec le pic et son environnement (quartz, alim 12 et 5 V) et les ports sont redistribués. De cette façon j'insère des cartes filles avec ampli qui adaptent les signaux d'entrée. L'interface RS 232 est réalisée sur une carte à part car elle me sert à autre chose.

 

Pour plus d'informations contactez moi - Mon @mail :ma page d'accueil

retour